1. Sur la santé humaine

Augmentation des risques de maladies

Il y a un risque alimentaire important lorsque des objets en plastique sont en contact avec des aliments. Les contenants en plastique alimentaire tels que les pots de yaourt et les bouteilles de boissons peuvent, par exemple, présenter des risques. En entrant en contact avec certains aliments et en particulier ceux qui sont riches en graisses, les plastiques peuvent se transformer et entrer dans les aliments que nous allons ingérer. Nous pouvons aussi en ingérer en consommant des poissons.

Bouteille plastique



Or, le fait d’ingérer du plastique augmente les risques de certaines pathologies, comme la maladie d’Alzheimer ou certains types de cancers. Il augmente aussi le stockage des graisses dans notre corps et attaque le système hormonal en réduisant le taux d’hormones sexuelles et la qualité du sperme chez les hommes. Aussi, cela génère une augmentation de la résistance à l’insuline et nous expose quel que soit le sexe au diabète de type 2.


2. Sur la faune et la flore des océans

Étouffement, famine et mutilation

La faune des océans est particulièrement touchée par les détritus de plastique. En effet, ce sont les premiers à ingérer le plastique. Les animaux peuvent confondre leurs proies avec des sacs plastiques, comme les tortues qui confondent sacs plastiques et méduses. Ils peuvent aussi l’ingérer par microfragments réduits sous l'effet du sel, des ultraviolets et des mouvements de l'eau. Ce plastique rempli l’estomac des animaux qui ne peuvent pas le décomposer et meurent alors de manque de nourriture.

Goéland ayant un paquet en plastique dans le bec



Les grands déchets peuvent aussi blesser, infecter et mutiler les animaux qui se coincent dedans sans jamais réussir à en sortir.

Tortue prise dans un filet



3. Invasion d’autres espèces

Déséquilibre de l'écosystème

Un autre risque non-négligeable est le transport d’espèces invasives qui ont besoin de supports solides pour se développer. Celles-ci sont transportées par les courants dans des zones où elles ne se seraient pas développées. Elles vont alors prendre la place d’autres espèces et bouleversent alors l’équilibre des écosystèmes marins.

Plastique sur la plage



L’un des exemples les plus flagrants de ce phénomène est celui de l'Halobates sericeus, une espèce d’araignée d’eau qui a besoin d’un terrain solide pour pondre ses œufs. Les gros déchets qui se déplacent dans les océans sont donc le terrain parfait pour qu’elles se développent plus facilement et plus rapidement et les font se déplacer d’un continent à l’autre. Cette espèce se retrouve alors dans des milieux qu’elle ne doit pas être et en grande quantité, ce qui créé un déséquilibre dans l’écosystème.

4. Les solutions

Réduire un maximum la consommation de plastique

Il est temps de faire attention à sa consommation de plastique en remplaçant tous vos objets en plastique du quotidien par des objets durables.

Nous vous conseillons ainsi de remplacer les gobelets en plastique que vous utilisez lors de vos sorties et soirées par des mugs en acier émaillé incassables. Pour les bouteilles en plastique, nous vous proposons différentes gourdes pour s'adapter au mieux à vos besoins. Il ne vous manque plus qu'un contenant hermétique ? Pourquoi ne pas utiliser notre pot en céramique avec son couvercle en liège.

Grâce à la personnalisation, tous vos produits seront uniques et à votre image. Une bonne façon de mêler l'utile à l'agréable !